DJD-PISCONNEXION

BIENVENU SUR DJD-PisConnexion

YANNICK KYALONDAWA SUR DJD-PISCONNEXION

Classé dans : Non classé — 18 octobre, 2009 @ 5:58

YANNICK KYALONDAWA, né à Kamituga, le 26 Octobre 1993, fils de Dieudonné SANDJA KYALONDAWA et de Jeannine ASUMANI LUGOLO, il est le troisième enfant de cette famille, premier garçon après Sylvie KYALONDAWA et Maggalie KYALONDAWA, il est suivit par Achille KYALONDAWA et Josué KYALONDAWA. Il poursuit ses études secondaires à l’institut EDAP/ISP Bukavu où il fait la section Scientifique en 3ème année des humanités.

Classé dans : Non classé — 18 octobre, 2009 @ 5:53

YANNICK KYALONDAWA,  né à Kamituga, le 26 Octobre 1993, fils de Dieudonné SANDJA KYALONDAWA et de Jeannine ASUMANI LUGOLO, il est le  troisième enfant de cette famille, premier garçon après Sylvie KYALONDAWA et Maggalie KYALONDAWA, il est suivit par Achille KYALONDAWA  et Josué KYALONDAWA. Il poursuit ses études secondaires à l’institut EDAP/ISP Bukavu où il fait la section Scientifique en 3ème année des humanités.

Notre contacts DJD-PISCONNEXION

Classé dans : Non classé — 30 septembre, 2009 @ 7:14

{julien_w5@yahoo.ca}

{N° tél: +243994674523}

RAPPORT DE STAGE BATWERE EFFETCTUE AU DON BOSCO NGANGI/GOMA SUR DJD-PISCONNEXION

Classé dans : Non classé — 30 septembre, 2009 @ 7:12

0. INTRODUCTION

 

Dans l’en vue de savoir et répondre aux questions qui accablent avec la société étant donnée que tout centre de récupération scolaire « s’est assigné la mission de former les futures assistants sociaux « F.A.C » il en est de même pour l’OPCO qui dote ses humanistes les bagages intellectuel qui leur facilitera d’affronter tout problème socioprofessionnel, pour le point au sein des communauté.

Cependant il est  prévu une période de pré stage qu permet aux élèves pré finalistes à ses familiariser favorablement avec les organisations et y travaillent pendant un temps bien définit en vue de mieux concilier la théorie à la pratique.

Ainsi notre pré stage a été effectué à une institution qui sera l’objet de notre travail, en date du 21 juillet au 05 Août 2009. Au terme de notre préstage préfet des  études nous tenons à remercier Dieu le tout puissant qui nous a protéger  tout au long de la période durant laquelle nous venons de passer au centre des jeunes Don Bosco Ngangi Goma « CJDB/N » sous statut de l’élève stagiaire.

Nous exprimons notre gratitude à toutes les autorités scolaires et enseignants de l’OPCO de nous avoir assurer la formation sociale.

Nos remerciements vont à Monsieur le coordonnateur de l’OPCO ODILON KAMABU, à KUBAGIRA Christoph étant notre titulaire, vont tout droit au corps professoral de CRS/OPCO et en particulier au révérend père Mario PEREZ, au préfet des études Michel LETAKAMBA, à toute l’équipe sociale plus particulièrement à Mlle SARA PERSUO, Papa EDGARD, papa Joseph, Joséphine, jean Paul ; à toute l’équipe de nutritionnelle, particulièrement à papa Lambert SEBAZUNGU, à la sœur ESPERANCE, à KASOKI Delphine et à toutes mes connaissances.

NB : Que ceux qui ne sont pas cités, mais qui nous portons au cœur, trouvent aussi leur place à la présente page.

En effet, il nous revient à rédiger un rapport celui-ci sera essentiellement focalisé sur les points suivants :

  • Présentation de l’institution
  • Déroulement des activités

 

B.K SULEMANI

CHAPITRE I. PRESENTATION

DE L’INSTITUTION

 

1.1. DENOMINATION DE L’INSTITUTION

L’institution dans laquelle nous avons effectué notre préstage est dénommée : Centre des Jeunes Don Bosco Ngangi « CJDB/N »

1.1.1. Adresse

Le CJDB/N se trouve dans la RDC, province du nord – Kivu dans la commune de KARISIMBI, Quartier Majengo, Avenu KIBINDA N°100/00. il se situé à 5 KM de la ville de Goma.

  • Autres adresses inhérentes:

BP : 154 Goma

Téléphone : 0808510547, 0808581138/02/7716932

E-Mail : dbscong@rwandatell.com

1.1.2.               Statut juridique :

Le centre des jeunes Don Dosco Ngangi est une ASBL acquise d’une personnalité juridique et agrée en 1988. Il est reconnu par les ministères des affaires sociales sous la dénomination : « œuvre de Don Bosco ».

1.1.3. Les  objectifs

v     objectif global : l’objectif global du CJDB/N se résume en cette phrase : «  SE BATIR UNE VIE » ; il assiste les enfants en situations difficiles pour leur insertion sociale à travers les réunifications familiales et apprentissage des divers métiers.

v     Objectifs spécifiques : assurer aux enfants et jeunes en situation difficiles des conditions de vie similaires a celles qu’ils auraient en famille. former des jeunes pour  devenir des citoyens honnêtes, dignes, responsables et raisonnables dans l’avenir.

1.2. HISTORIQUE

LE CJDN/N fut crée en juillet 1988 sous l’initiative du frère HONORATO avec les jeunes ont ouverts le centre Don Bosco sous l’autorisation du Mwami ,répondant au nom de BAKUNGU. Son initiative avait comme but d’encadrer les jeunes sous toutes formes (intellectuelles, sportives, sociales).

En 1989, une école avait été ouverte pour encadrer les (jeunes) analphabètes en collaboration avec les jeunes volontaires dans un centre et terrain de football aménagé.

En 1991, on a construit un atelier de menuiserie pour continuer l’alphabétisation.

En 1992-1993, il eut création d’une section de la maçonnerie suite à la guerre interethnique de Masisi.

De 1994-1996, la guerre fait rage au Rwanda et des milliers des personnes trouvent  refuge à Goma, qui en quelques jours abritent le camp ; de 1996 une dizaine d’enfants non accompagnés « ENA » congolais, les enfants de la rue et autres retrouvé ont été accueillis au centre à la demande du CICR, HCR et UNICEF.

En décembre 1997 et en juillet 1998 ,32 enfants en provenance de la rue, les déplacés de la guerre, les ENA congolais et rwandais et jeunes non scolarisés étaient prise en charge par le centre.

En 2001 il y a eu création de la section de  la soudure et ajustage.

Le 17 janvier 2002(éruption volcanique de Goma) après ce catastrophe, il y a eu un projet de construction des maisons à KIBWE, et le centre nutritionnel ; en date du 25fevrier2003 l’école primaire ouvra ses portes et accueillie 800 élèves réguliers, 700 jeunes venant de la rue et le projet de construction d’un dortoir pour 280 enfants.

De 2004-2005, le projet de construction continue ; de 2007-2008, ouverture de la section d’électricité et plomberie et agrément de l’école  Don Bosco sous l’influence de la coordination des «écoles conventionnées catholiques. En juillet 2009, construction d’autres salles de classe pour renforcer les domaines éducatifs.

 

1.3. ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT

1.3.1 Organisation

C’est la structure hiérarchique de tout personnel qui travaille au CJDB/N dont vous trouver sur l’organigramme ci-dessus.

 

 

 

 

ORGANIGRAMME

Communautés                     salésiennes

Direction du centre

Administration et finance

Service secrétaire

Service comptabilité

Service d’enseignement

Micro crédit

Service culinaire

Service médical

Service logement

Dispensaire

CNS

Coupe couture

Soudure

Maçonnerie

Menuiserie 4ans

Second.profess

Ecole primaire

Alphabétisation

Maternelle

Elec. & plomb 4 ans

Agriculture 4 ans

Coupe couture 4 ans

Soudure et ajustage 4 ans

Menuiserie 4 ans

1ère &2ème CO

RAPPORT DE STAGE BATWERE EFFETCTUE AU DON BOSCO NGANGI/GOMA SUR DJD-PISCONNEXION clip_image001

 

1.3.2. FONCTIONNEMENT

 

v     La Communauté Salésienne : C’est l’organe suprême du centre. Elle est composée de deux prêtres, 1 frère, 2 stagiaires etc.

v     La direction : elle est l’organe exécutif de toutes les décisions prises par la communauté salesienne. Elle assure donc la coordination du centre.

v     L’administration et finances : sont des organes qui sont représenté par l’administrateur et financier. Ils contrôlent tous les ouvriers et sont chargé de tous les projets de construction.

v     Le secrétariat : il est chargé de l’accueil et de la gestion de toute documentation du centre et les tiers.

v     Le service d’enseignement : gère ce qui concerne l’éducation scolaire

v     Le service d’atelier : il est chargé de l’organisation des ateliers pour les différents métiers

v     Le service de l’Internat : s’occupe de l’hébergement des (jeunes et bébés).

v     Le service médical : s’occupe de l’état de santé des enfants, du personnels du centre des gens environnant le centre mais qui sont en situation difficiles les membres des familles des enfants mal nourris et ceux qui les accompagnent à la prise en charge.

v     Le service culinaire : s’occupe de tout ce qui concerne l’alimentation des enfants jeunes et du personnel du centre

v     Service social : s’occupe de l’assistance des personnes en difficultés

v     Le service de la nutrition : s’occupe de la réception des enfants mal nourris pour leur prise en charge

v     Service de micro finance : c’est un service financier qui s’occupe de l’octroie de crédit à certaines personnes vulnérables, à des familles des enfants du centre qui n’ont pas des moyens suffisants pour vivre.

v     Le service d’agronomie : est chargé de l’agriculture et d’assistance des enfant dans les activités de jardin d’expérimentation, de l’élevage des petits bétails (lapin, cobayes)

 

 

RAYON D’ACTION

Le centre des jeunes DON BOSCO Ngangi étend  ses activités sur toute l’étendue de la ville de Goma et de ses environs

DOMAINE D’INTERVENTION

Dans le domaine sanitaire, le CJDB/N assure la prise en charge des malades et enfants mal nourris.

  • domaine éducatif: le CJDB/N organise les écoles primaires, secondaire et professionnelles pour assurer aux enfants l’enseignement et apprentissage des divers métiers
  • dans le domaine social: signalons que par la manière d’organisation, son intervention est essentiellement axée sur la formation morale, intellectuelle, physique et social des jeunes pour leur permettre de s’épanouir par le développement de l’amour envers leurs familles.

1.4. RESSOURCES ET REALISATIONS

1.4.1. RESSOURCES

a.      les ressources humaines : Le CJDB/N compte plus de 150 travailleurs. Parmi eux il y a de salariés et bénévoles (volontaires)

b.     les ressources matérielles : le CJDB/N a un équipement suffisant qui lui permet à réaliser ses activités. Ainsi il a des grands bâtiments, 43 ordinateurs, 10 véhicules, 2 motos, 7 marmites citernes d’eau, 4 terrains de sport, etc.

c.      Les  ressources financières : proviennent de multiple bienfaiteurs néanmoins des activités d’autofinancement (matériels produits par les apprentis des différents ateliers) et des productions des plantations, le centre a crée de partenaire avec PAM, CICR, UNICEF, FAO, AVSI, etc.

1.4.2. REALISATION

Le CJDB/N a déjà fait une intégration des jeunes de la rue dans la vie professionnelles, participation active au développement socio – économique des familles des enfants évolue au centre des jeunes don Bosco Ngangi ; assistance aux enfants mal nourris, construction des maisons semi durables aux veuves et aux personnes vulnérables ; aménagement des routes  dans le quartier Majengo Avenue KIBINDA et MULINDWA ; plusieurs bureaux une bibliothèque une cuisine, achat de deux champs ( Nyangoma et Shasha) ; 3 jardins potagers ; 30 salles de classe ; 5 grandes salles des ateliers (menuiserie, maçonnerie, coupe couture, plomberie électrique et soudure- ajustage) ; une réfectoire, un dortoir ;  1dispensaires, plusieurs latrines, un internat, (1ère , 2ème , 3ème et 4ème maison a et b) ; une salle polyvalente, un centre nutritionnel, 2 machines bétonnières 17 machines fixes et autres portatives, 9 imprimantes, de différentes marques, 1 poly photocopieuse, autres voir ressources matérielle.

NB : cette liste n’est exhaustive, signalons que le CJDB/N est bien équipé en matériel.

1.5 DIFFICULTES ET PROJET D’AVENIR

1.5.1 DIFFICULTER RENCONTREES

A ce niveau il nous revient de rélever les difficultés liées au préstage et à l’institution CJDB/N.

a. AUSTAGE

Manque de frais pour assurer le transport, le parcourt de longs trajets due à la longue distance qui nous sépare de notre résidence et le CJDB/N

b .A L’INSTITUTION CJDB/N

Les familles des enfants (en difficultés, mal nourris) veulent dépendre totalement du centre sans promouvoir l’auto prise en charge de leur enfants; l’inaccessibilité à l’eau potable due à l’éruption volcanique qui avait emporté les tuyaux d’adduction d’eau.

1.5.2 PROJET D’AVENIR

Ø      Agrandir le centre pour accueillir un bon nombre d’élèves des jeunes d’aujourd’hui ;

Ø      Initier les familles des enfants du centre à l’auto prise en charge.

 

 

 

 

 

 

CHAP. II. DEROULEMENT DES ACTIVITES

PRESENTATION DES SERVICES D’AFFECTATION

2.1 SERVICE DE L’EQUIPE SOCIAL

Notre séjour au sein de l’équipe social a été de 10 jours allant du Mardi 22 juillet au vendredi 31juillet 2009

A.   Présentation des activités

v     Mardi le 21 juillet 2009 :

Nous sommes reçus à la permanence de l’équipe social d’où se passe tous les informations du centre en caractère sociale, en cas d’une orientation. Ici on reçoit les doléances des différentes personnes, dont les vulnérables y passaient souvent.

  • Contenue du bureau

Ce bureau était écupé d’une table bureau ; 1 tabouret ; 2 chaises longues ; un banc et une étagère (penderie) fixe portant les documents. Il y avait des fiches différentes :

1.     Fiche de renseignement : par laquelle on se renseigne sur l’enfant (jeune) lors qu’il entre au CJDB/N.

2.     Fiche de ration alimentaire : Fiche qui si l’enfant reçoit les aliments, ainsi que le déroulement de partage des ces aliments

3.     Fiche de suivi : Elle nous éclaircie de l’intégration individuelle, social et du point de vue des voisins rencontrés. Elle se rempli lors ou après la descente sur terrain en cas de suivi.

4.      fiche de rapport de visite familiale : est un document qu’un assistant social utilise lors d’une descente sur terrain de l’enfant réunifié.

v     Mercredi 22 juillet

Nous avions reçus des chercheurs venant de l’Amérique, qui en recherche des informations sur les enfants soldats démobilisés ; les transites qui avaient trouvés leurs familles et qui voulurent regagner leur famille.

v     Jeudi 23 juillet

Le matin, nous avons reçu des autorités de la MONUC ; nous sommes chargés à la recherche des ces enfants dont le CICR recherchait à KINOGO ou ils faisaient le cent heures. Nous avions suggéré un cas d’une famille résidant à KINOGO dont les parents souvent abandonnent leurs enfants seuls.

v     Vendredi le 24 juillet

Depuis notre arrivée, c’est la première descente celle-ci que nous venons d’effectuer, nous nous sommes rendu avec papa EDGARD.

Nous avons descendus à VIRUNGA par mal chance nous n’avons pas trouver la maison.

A BIRERE, l’enfant visité était au Rwanda voir sa maman et l’aider car la maman semblait malade.

En fin on se rendus à KESHERO/NDOSHO près du CBCA NDOSHO Avenu RUMIMBI N° 43, d’où nous avons mené de recherche sur un enfant SOLEIL à l’action de développement pour la promotion des droit humains et gestion des intérêts des Pygmées originaires du Congo « ADELIPO-Congo » qui jusqu’à maintenant n’a pas une adresse familiale

v     Samedi le 25 juillet

C’était une réunion de l’équipe sociale. Dans la réunion, nous avions traité des cas des enfants sur tout de la maison USHINDI (4ème maison), et autres.

v     Lundi et mardi le 28 (particulièrement c’était un deuil).

v     Mercredi le 29 juillet 

Dans le bureau des psychologues, nous avions rempli les fiches d’appréciation des universitaires stagiaire ; nous avions traité des cas différents à la permanence et dans les après -midi nous avions circulé dans les maisons pour la prise des photos des enfants qui n’en avaient pas encore sur leurs fiches.

v     Jeudi le 30 juillet

Nous avions effectué une 2ème descente sur terrain avec Papa Joseph à Birere et à Keshero au LYCEE ANNUARITE d’où nous avions payé pour un élève que le centre prend en charge.

v     Vendredi le 31 juillet

Dans les après-midi, nous avons été dans le dépôt (salle de Gahinja) pour la préparation des kits des enfants de CTO et c’était moi et JOELL de l’institut UZIMA.

 

 

NB :

  • C’est l’équipe sociale qui est là pour se chargé des cas sociaux et représenter le chef du centre.
  • En se rendant sur terrain, l’assistant social doit avoir le rapport de visite familiale (une fiche) ; c’est un outil que l’assistant social descend avec.
  • Le CJDB/N ne va pas dans la rue pour ramasser les enfants, mais l’enfant s’amène seul ou par un ONG, la police soit par un service quelconque.

2.2 SERVICE NUTRITIONNEL DE SUPPLEMENTATION

Notre séjour au sein du centre nutritionnel de supplémentation a été de 3jours allant du lundi 03 Août au 05 Août 2009.

2.2.1 PRESENTATION DES ACTIVITES

v     Lundi le 03 Août

Prise de contact avec les agents du service nutritionnelle. Supervision de l’administration et des enfants mal nourris.

ORDRE DU TRAVAIL

Ø      Les activités au service nutritionnel

Lundi           : Réception

Mardi           : pèse de tous les enfants admis

Mercredi       : visite à domicile

Jeudi           : éducation sanitaire et nutritionnelle

Vendredi      : distribution de l’alimentation sèche

Samedi        : visite à domicile

Ø      Les activités routinières

chaque jours du 1èr au 31 de chaque mois, année de 7h30′ à 8h00′ mélange de premix ; de 8h00′ à  9h30′ préparation de la bouillie, de 9h30′ à 10h30′ distribution de la bouillie aux enfants mal nourris, de 10h30′ à  12h00′ organisation des différents jeux, de 12h00′ à 13h30′ distribution de la nourriture (pâte) et surveillance des enfants, de 13h30′ à 15h30′ propreté de la cour avant la rentrée.

 

 

 

v     Mardi le 04 août

Le chef de service nous a expliqué le fonctionnement de ce service. Nous avions pesé les enfants admis et nous avions effectué comme se noter dans les       activités de routine ci-haut.

Nous avons appris à compléter les registres différents dont voici comment ils se suivent :

  1. Registre de dépistage : renseignement de tous les cas nouveaux
  2. Registre de cas retenus : qui sont admis
  3. Registre de numérotation
  4. Registre de présence

v     Mercredi le 05 Août

Le matin nous avons été à la cuisine et observé comment se fait le mélange de premix et la préparation de la bouillie ; donner la modalité des travaux routiniers.

LE MELANGE DE PREMIX

         On appelle premix : préparation Mixte (de la bouillies) on prend le masoso on le mélange avec l’huile végétal dans l’eau froide.

Les mesures

Premix est le mélange de CSB/UNIMIX + U NIMIX + huile + sucre + eau.

UNIMIX : unité Mixte (Par enfant)

Huile : 20gr, eau : 800ml, sucre 20gr par enfant

Dans 18 kg de masoso, on mélange avec 5L d’huile, 3.5kgs de sucre (60l d’eau)

 

v     LES CRITERES D’ADMISSION AU C.N.S

CLASSE D’AGE

CRITERES D’ADMISSION

6 mois - Taille > 49 cm., P/T entre 70 à 79%

- Décharger du CNT  Centre Nutritionnel Thérapeutique

6 – 59 mois - P/T entre 70 – 79%,

- Décharger du CNT

- PB : 11 – < 12,5cm ; Taille clip_image003 75 – 130 cm

5 – 17 ans - P/T entre 70 – 79%,

- Décharger du CNT

- PB : 11 -< 12,5cm ; taille clip_image003 75 -130cm

clip_image003 18 ans - IMC : 16 – 16, 99
Femmes enceintes - PB : > 21 cm

 

 

v     CRITERES DES SORTIES AU CNS

 

CLASSE D’AGE

CRITERES DE SORTIES

0 – 59 MOIS - P/T : clip_image003 85% pendant 2 pèses consécutives

- PB : > 12,5cm

5 – 18 ans - P/T clip_image003 85% pendant 2pèses consécutives

- PB : > 12,5cm

clip_image003 18 ans IMC clip_image00317,5cm
Sortie du CNT Après 3 mois au CNS
Femmes enceintes PB :> 32cm ou 6 semaines après l’accouchement
Femmes allaitantes

IMC = P (kg)

(T)2 (m)

Après 13 semaines s’il y a augmentation du poids du bébé

1 semaine

IMC clip_image003 17.5cm

 

NB :

Ø      CNS         : Centre Nutritionnel de Supplémentation

Ø      CMT         : Centre Nutritionnel Thérapeutique

Ø      IMC         : Indice de Masse Corporelle

Ø      MPE         : Malnutrition Protéino Energétique

Ø      PB  : Périmètre Branchial

  • RATION HUMIDE

On appelle ration humide, la bouillie que prennent les enfants chaque matin au CNS

  • RATION SECHE

C’est la farine de maïs et haricot ou petit poids que l’on donne chaque vendredi (8 kg de farine de maïs, 2kg haricot ou petit poids).

  • QUI EST MALNOURRIS

On appelle mal nourris, tout celui qui les maladies ou les signes relaté ci – dessus :

  • QUELQUES SIGNES CLINIQUES

-         Kwashiorkor : cheveux colorées, bouffissure de la face, oedème, amaigrissement,….

-         Marasme (NGONGA) : caractérisé par l’amaigrissement total et la colonne vertébrale dessinée.

 

CONCLUSION ET SUGGESTION

 

Nous arrivons à la fin de présent rapport, rappelons que « finit bien qui commence bien » ce rapport a été focalisé sur deux points à savoir :

-         Présentation de l’institution

-         Déroulement des activités

Cependant notre préstage n’a pas été un jeu de hasard mais plutôt il nous a permis de concilier les théories acquises à la pratique enfin de renforcer notre bagage intellectuel.

En plus de ce préstage nous avons eu une vie d’ensemble qui pourra nous aider à organiser les services communautaires tout au long de la vie sociale.

Quand le cœur est trop plein, sa déborde par la bouche. Voyant ce qui précède dans la rubrique de difficultés, sur ce nous retenons les suggestions et recommandations suivantes :

-         A l’institution CJDB/N : Il serait mieux que ce centre crée un comité de relais communautaire pour renforcer l’équipe sociale et de la nutrition pour conscientiser les parents des enfants à l’autoprise en charge

-         A l’Etat congolais et ONG : il serait souhaitable qu’ils puissent appuyer financièrement et techniquement les activités de ces cas sociaux du CJDB/N afin de lui garantir une sécurité de l’équipe sociale et de la nutrition

-         Au CRS/OPCO : Que le CRS/OPCO étudie les stratégies qui faciliterons à leurs humanistes de trouver les lieux de préstage sans trop peiner et que l’OPCO s’organise pour ne pas manquer à superviser leurs stagiaires aux lieux de stage qu’ils sont affectés.

 

TABLE DES MATIERS

 

0. INTRODUTION. 1

CHAPITRE I. PRESENTATION DE L’INSTITUTION. 2

1.1. DENOMINATION DE L’INSTITUTION. 2

1.1.1. Adresse. 2

1.1.2.    Statut juridique. 2

1.1.3. Les  objectifs 2

1.2. HISTORIQUE. 2

1.3. ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT. 3

1.3.1 Organisation. 3

ORGANIGRAMME. 4

1.3.2. FONCTIONNEMENT. 5

RAYON D’ACTION. 6

DOMAINE D’INTERVENTION. 6

1.4. RESSOURCES ET REALISATIONS. 6

1.4.1. RESSOURCES. 6

1.4.2. REALISATION. 6

1.5 DIFFICULTES ET PROJET D’AVENIR. 7

1.5.1 DIFFICULTER RENCONTREES. 7

1.5.2 PROJET D’AVENIR. 7

CHAP. II. DEROULEMENT DES ACTIVITES. 8

PRESENTATION DES SERVICES D’AFFECTATION. 8

2.1 SERVICE DE L’EQUIPE SOCIAL. 8

2.2 SERVICE NUTRITIONNEL DE SUPPLEMENTATION. 10

2.2.1 PRESENTATION DES ACTIVITES. 10

LE MELANGE DE PREMIX. 11

CONCLUSION ET SUGGESTION. 13

TABLE DES MATIERS. 14

 

 

TFC Ir. WILLIAM SUR DJD-PISCONNEXION

Classé dans : Non classé — 30 septembre, 2009 @ 7:08

LOGO DJD-PISCONNEXION

Classé dans : Non classé — 30 septembre, 2009 @ 7:03

LOGO DJD-PISCONNEXION clip_image002

WABIKULO WENGA JULIEN PROVERBES D’AMOUR

Classé dans : Non classé — 30 septembre, 2009 @ 7:00

La moitié de mon plaisir, c’est de penser à toi
et l’autre moitié, c’est d’être avec toi.

Quand je lève la tête, je vois des milliers d’étoiles mais la plus belle est en face de moi.

Je suis tombé dans un piège, celui de ton coeur qui ne me laisse plus respirer et qui m’a piqué la liberté.

Quelle chance, j’ai découvert un vrai trésor… Toi!

J’ai envoyé un ange pour te protéger mais il est revenu me dire qu’un ange ne pouvait veiller sur un autre.

J’aime quand tu me regardes dans la nuit,
comme un ange qui se dévoile
avec ton beau regard d’étoile,
ce regard qui m’éblouit.

J’aimerais juste une fois
passer une nuit auprès de toi,
être l’ange de ton sommeil,
te protéger jusqu’au réveil,
et tendrement en douceur,
ouvrir les portes de ton cœur…

Je ne fume pas, je ne bois pas et ma seule drogue, c’est toi.

Je voudrais être le soleil de tes jours, la lune de tes nuits, les larmes de tes yeux, le remède de tes douleurs, le sourire de tes joies et l’unique personne de ta vie.

Que chaque matin soit le témoin de l’attachement qui nous lie. Bonne journée.

Si j’étais un juge et toi l’accusée, je te condamnerai à m’aimer.

Tu es ma joie, tu es ma peine, tu es ma chanson, ma couleur et dans la douceur de mes veines, le sang qui fait battre mon coeur.

Aimer, c’est trouver sa richesse hors de soi, je l’ai trouvé en toi.

Dans ce monde mouvementé ou le temps passe trop vite, je ne peux m’empêcher de penser à toi.

Depuis que je te connais mon coeur ne cesse de s’émerveiller.

Depuis que nous sommes intimement liés, il y a une gerbe de sourires dans mes pensées, un arc-en-ciel pour les jours de pluie, une féerie d’étoiles pour la nuit.

D’une seule caresse, je te ferais briller de tout ton éclat.

J’ai beaucoup d’amis avec qui partager mon temps, mais avec toi, je peux aussi partager mon cœur.

J’aimerais être un iceberg pour fondre dans le soleil de tes yeux !

J’aimerais offrir une fleur unique à une personne unique, Toi !

J’aimerais t’envoyer un bouquet rempli d’amour, juste pour toi.

J’aimerais t’offrir une rose rouge qui ne fanerait jamais, pour te prouver que notre amour durera toujours.

J’ai trouvé en toi une complicité passionnée.
Je suis tellement fière de t’aimer.

Je lève les yeux au ciel, un nuage blanc passe.
En le regardant, j’aperçois ton doux visage. Je t’aime !

Je m’assieds et j’écoute le souffle lent du vent. Et, dans ses murmures c’est ton prénom que j’entends. Je t’aime !

Je m’ennuie de ton regard posé sur moi, de ta douce chaleur, toutes ces manifestations de toi sont synonymes de bonheur.

Je t’envoie une Rose d’Or
pour Toi au Cœur d’Or
qui occupe une place d’honneur
tout au fond de mon cœur.

Je te souhaite de recevoir autant de bonheur que tu en répands.

Je veux être l’air que tu respires, je veux être le ciel que tu contemples, je veux être les lèvres que tu embrasses, et par dessus tout, je veux être la raison qui fait battre ton cœur.

Je viens simplement à ton oreille chuchoter des mots doux afin de te rappeler combien tu es importante pour moi.

Je voulais te dire que l’amour est une maladie qui se soigne par la réciprocité.

Le feu a besoin de bois comme moi j’ai besoin de toi.

La tendresse, c’est moi ici qui pense à toi, juste comme çà sans raison particulière, comme je le fais si souvent.

Les caresses de tes yeux sont les plus adorables.

L’étincelle de tes yeux fait revivre la flamme de mon amour.

Le train de ta tendresse qui roule sur les rails de mon estime
atteindra à tout jamais la gare de mon coeur.

L’homme ne serait rien sans ses rêves et mes rêves ne seraient rien sans toi. Je t’aime…

Lorsque je rêve de toi, c’est pour mettre de la couleur dans ma vie.

Lorsque tes yeux me parlent, c’est mon coeur qui t’écoute.

Lorsque tu me regardes et que tu me souris, c’est comme si un rayon de soleil me transperçait le coeur!

Ma main ne saurait écrire tout ce que mon cœur peut te donner.

Même si je suis loin de toi, je me sens tout près avec mon cœur.

Même si le vent souffle pour tout effacer, tu resteras toujours dans mes pensées.

Même si tu te défends à coups d’épines, tu resteras toujours la reine des fleurs.

Mon cœur brûle pour toi comme la lave d’un volcan que rien ne peut arrêter.

Mon coeur est un labyrinthe dont toi seul connais le chemin.

Mon cœur n’appartient qu’à toi.

Mon cœur ne bat que pour toi.

Ne crois pas que mon coeur puisse t’oublier,
il peut cesser de battre mais pas de t’aimer.

On m’a toujours appris qu’un jour c’était 24 heures, on m’a toujours appris qu’une heure c’était 60 minutes, mais on ne m’a jamais appris qu’une minute sans toi c’était l’éternité.

Ouvre ta main et tu verras qu’une étoile s’est formée entre la ligne de vie et celle d’amour.

Par cette douce nuit étoilée,
mes yeux ne peuvent que s’émerveiller
devant tant de beauté.

Penser à l’Amour, c’est penser à toi, c’est rejoindre la passion, c’est atteindre l’émotion jusqu’au bout de l’âme.

Pour la plus jolie des femmes, la plus tendre et la plus aimante, pour toutes nos nuits passées et à venir, je t’aime.

Pourquoi toi ? Parce que tu es celle que j’ai toujours attendu. Tu illumines ma vie comme jamais personne ne l’a fait, et pourquoi continuer à écrire des lignes quand tout peut être résumé par un  » je t’aime  » ?

Quand je ferme les yeux, j’entends une douce musique, une voix aimée,
je sens ta présence, la tienne, mon Adorée.

Quand je rêve de ton corps, je souhaite de me réveiller le plus tard possible.

Que mon cœur jamais ne se soigne
si de moi un jour tu t’éloignes…

Sais-tu qu’à côté de la grandeur de mes sentiments pour toi, tout me paraît petit ?

Sans toi je briserai ma vie, et tout serait mélancolie.

Si chaque grain de sable était un baiser,
alors laisse-moi t’offrir le Sahara…

Si j’avais le choix entre toi et la vie, je te choisirais car tu es ma seule raison de vivre.

Si j’étais un jardinier, je te donnerais une fleur
mais comme tu es mon amour, je te donne mon cœur.

Si j’étais jardinier, je t’offrirai une fleur
mais comme je ne suis qu’un écolier, je t’offre mon cœur.

Si je te perds un jour, ce sera éternel douleur. Tu es le soleil de ma vie. Celui qui éclaire mon cœur. Je t’aime !

Si le monde est aussi petit qu’on le dit, alors pourquoi sommes-nous si loin l’un de l’autre ? Tu me manques !

Si nous cherchons la même voie,
si nous avons la même foi,
alors donnons-nous la main,
nous serons deux sur le même chemin.

Si tous les grains de sable étaient un « je t’aime », alors je t’offrirai le Sahara.

Si tu es le soleil, je voudrais être tous les nuages pour que personne d’autre n’en profite.

Si tu étais une fleur et moi un papillon, je passerais mon temps à butiner ton cœur.

Souvent mes pensées se perdent dans le passé, je me remémore ces moments agréables qu’ensemble nous avons partagés.

Ta mère doit être une voleuse, car elle a volé deux étoiles du ciel pour en faire tes yeux.

Ton cœur me garde prisonnier mais je ne veux pas en être délivrée
car savoir que tu m’aimes vaut plus que toute liberté.

Tout au fond de mon cœur, un germe de tendresse n’attend qu’un sourire chaleureux pour se développer.

Tu es entrée dans mon coeur sans y être invitée. Mais au fond de moi, c’est toi que j’attendais.

Tu es la lumière de mon coeur,
enfuie au plus profond de moi.
Et là, je te promets qu’à jamais tu y resteras.

Tu es le soleil qui illumine ma vie. Au matin, me lever sans toi c’est se lever dans un monde où il fait toujours nuit. Tu es mon bonheur.

Tu es l’étincelle qui éclaire mon obscurité.
Sans toi, je ne serais qu’un être vidé.

Tu es mon beau rêve, mon phantasme d’espoir.
J’ai tellement hâte de te revoir.

Tu es présente dans mes pensées quel que soit le moment. Et le sais-tu ? Tu es ce que j’ai de plus cher.

Tu me fais perdre la tête, tu me manques, tu me rends dingue.

Une vie sans toi, ce n’est pas une vie pour moi.

Un jour sans te voir c’est un matin sans soleil !

Un jour sans toi c’est un royaume sans roi !

Je t’envoie un panier rempli de fleurs afin de parfumer ta journée, juste pour te dire que tu occupes mes pensées.

Je voudrais t’envoyer une fleur pour apporter un peu de bonheur et pour te rappeler que je pense très [1]fort à toi.

S’il poussait une fleur à chaque fois que je pense à toi, alors la Terre serait un immense jardin.
Je rêve tant de toi que je voudrais ne plus jamais me réveiller.

Je sais aujourd’hui ce qu’est le paradis,
c’est d’être avec toi ma chérie !

La distance peut nous séparer mais rien ne peut t’emmener loin de moi quand tu es bien blottie au fond de mon cœur où toutes les images de toi demeurent.

Si tu me demandais de choisir entre toi et ma vie,
je choisirais ma vie,
mais surtout ne pars pas,
car ma vie c’est toi.

Ta beauté extérieure m’a attiré vers toi
mais c’est ta beauté intérieure qui m’a retenu.

Tu ne peux pas savoir quel plaisir je ressens lorsque je t’écris sur ce petit écran. Mais tu dois savoir une chose, que tu tiendras toujours une immense place dans mon cœur.

Tu peux douter que les étoiles sont du feu, douter que le soleil se déplace, douter que la vérité n’est que mensonge; mais ne doute jamais que je t’oublie

Je t’envoie beaucoup d’amour et de joie à toi, ma Chérie, en ce jour où mon cœur ne recherche que ton bonheur.[2]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



[1] Julien wenga.

[2] www.julienlesparoles.org

WABIKULO WENGA JULIEN Mon histoire à Goma!

Classé dans : Non classé — 30 septembre, 2009 @ 6:55

Julien, jeune congolais (RDCongo) grandit dans la ville de Goma où il a poursuivit ses études primaires, secondaire, quant à ce dernier, il est arrivé à Goma le 15 Octobre 1996 où il a malconnu son arrivé d’après une semaine dans la province du Nord-Kivu, il s’est déclencher la guerre de l’AFDL  sa famille et lui ont pris fuite à pied dès la ville de Goma jusqu’à Kisangani, province orientale; son père Denis Wenga M étant un souci de ses enfants vue que la vie sociale ne semblait pas aller normalement, il prit décision de descendre jusqu’à Kinshasa pour la survie de la sa famille qu’il avait laisse à Kisangani, la famille Wenga a fait près de 6 mois dans la ville de Kisangani et a retourner à Goma, le 18 Juillet 1997 dont Kimbulungu Socrate et Julien Wenga ont été les premiers a être embarquer pour le retour à Goma, suivi de leur oncle Emmanuel Mubake et Baudry Wenga Aristote et à la fin leur maman Nathalie Kasindi Kasiwa qui portait un bébé de près de 7 mois de naissance est venue Fatuma Wenga, Kasikundu, Saidi , Itungulu Ngabo Serge et Makita….

DJD-PISCONNEXION

Classé dans : Non classé — 29 septembre, 2009 @ 7:08

DJD-PISCONNEXION LOGO

Classé dans : Non classé — 29 septembre, 2009 @ 10:54

12
 

legofilm™ |
SimpleMente-amixXx |
clemt88 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hush
| bacane95
| ma vie et des poèmes de moi